atf8771 scaled.jpg

Les compagnies aériennes du groupe Lufthansa ont annulé environ 33 000 vols pour les trois prochains mois en raison de la propagation rapide de la variante omicron du coronavirus, qui a entraîné une forte baisse de la demande de vols en janvier et février.

Cela signifie que les compagnies aériennes du groupe Lufthansa ont supprimé 10 % de leurs vols du programme d’hiver en raison de la forte augmentation du nombre d’infections et des restrictions de voyage en Europe.

De mi-janvier à février, nous constatons une forte baisse des réservations,” Carsten Spohr, PDG du groupe Lufthansa, a déclaré dans une interview accordée au journal allemand Frankfurter Allgemeine.

Le nombre de vols annulés devrait en fait être encore plus élevé, sur la base de la baisse attendue de la demande. Mais Lufthansa a choisi de continuer à exploiter 18 000 “vols supplémentaires et inutiles“Selon M. Spohr, la compagnie risque de perdre d’importants créneaux de décollage et d’atterrissage.

Normalement, les compagnies aériennes doivent utiliser au moins 80 % de leurs créneaux, mais pour l’été 2022, la Commission européenne a approuvé un pourcentage d’utilisation de 64 %.

Lufthansa n’est pas la seule compagnie aérienne à réduire son programme de vols. En début de semaine, Ryanair a annoncé qu’elle allait réduire d’un tiers le nombre de ses vols en janvier.

A lire également